Calcul des rapports Pédaliers / Pignons

Calcul de la Puissance en fonction de la vitesse

Calcul des pentes accessibles

 

transmission

  hauteroute_galibier

(photo extraite du site www.velo101.com)

 

note Vous pouvez utiliser le site très complet :

Sport et Performance SPORTECH     ( http://sportech.online.fr/spfr_idx.html )
et le calcul de la PUISSANCE (http://sportech.online.fr/spfr_esy.html)

Vous avez besoin de connaitre le % d'une montée (ou de sa longueur et de son dénivelé) : voyez dans la liste des cols et montées s'il y a la votre)et de votre vitesse moyenne (ou de la distance parcourue et de sa durée)


A titre d'exemple, voici les valeurs et le calcul, dans une de mes montées


S34_puissance en montée

S34_puissance en montée_2

Ce calcul appliqué au record de la montée de l' Alpes d'Huez de Marco Pantani en  1997, avec une moyenne de 23 km/h avec un pourcentage moyen de 7.9%, donne une puissance moyenne de 420 W, tenue pendant 37 minutes. On connait la suite...

 Comme la valeur des coefficients des frottements mécaniques et du revêtement de la route sont variables et difficiles à connaitre exactement, les puissances calculées, peuvent varier de 10-20 W, selon les sites utilisés.

D'autre part, il s'agit d'une puissance qu' on est capable de tenir assez longtemps (le temps d'une montée, le temps d'une sortie). On peut bien sûr fournir une plus grande puissance mais pour un bref effort.

note  Ce tableau, pour évaluer approximativement votre puissance, d'après votre temps de montée, ou votre moyenne, dans l'Espigoulier

 

puissance dans l' Espigoulier

 Puissance d'un cyclisteA cet instant, ces cyclistes développent environ 340 W pour monter une pente de 7% à 26.4km/h (=16.5 mph) / voir la video

 note S'évaluer, ce n'est pas se dévaluer et quand on se connait, on trouve normal, qu'il y ait des cyclistes qui vous doublent et vous lachent, et que l'on puisse en doubler et lacher d'autres. Et que chacun trouve sa place, seul ou en groupe. L' amour du vélo passe avant son amour-propre.
Mais, bien sûr, ces quelques bonnes paroles,à l'occasion, elles n'empêchent pas le plaisir de "se tirer la bourre" avec le chrono, ou avec les copains.

 

notePersonnellement, j'utilisais le compteur "Sigma Rox 9.0" qui ne donnait pas directement la Puissance. D'où la feuille de calcul que j'ai établie à partir de la vitesse, du pourcentage, de la durée.

Je viens de prendre le dernier modèle "Sigma Rox 9.1" qui donne les Puissances instantanée et moyenne. Ne faisant pas appel à des capteurs de puissance, les valeurs sont sans doute approchées , comme celles des programmes de calculs.

 

 note Et pour un peu plus de détails sur ces notions de puissance...
D'après quelques informations que j'ai pu lire dans de nombreux sites sur internet, j'en déduis que pour pouvoir progresser, il est préférable de se connaitre et d' appliquer un minimum de conseils. Faire parti d'un club, permet la transmission de ces connaissances.On peut déjà savoir si on est plutôt cyclotouriste ou cyclosportif. Mais dans les 2 cas, un certain nombre de conseils sont communs. Le but recherché est de pouvoir passer partout, plus ou moins vite, et plus ou moins longtemps.Deux capacités interviennent alors : la puissance et l' endurance. Elles dépendent directement du coeur, des poumons et des muscles.

  • La puissance ou résistance, est la capacité à fournir un effort assez important dans une durée plus ou moins longue.
  • L' endurance représente la capacité à rouler longtemps avant l' apparition de la fatigue.

Pour évaluer sa puissance et suivre son entrainement, quelques mesures nécessitent d' être équipé d'un compteur de vitesse, de cadence, d'un cardio (et si possible d'un compteur de pourcentage de la pente) : compteurs Garmin, Sigma, VDO, Polar, Mavic...

 

 

PUISSANCE

Comme pour tout engin sur route, la capacité principale à rouler sur le plat ou en montée le plus vite possible, c'est la PUISSANCE. Mais, l' augmenter n'est pas une chose simple et de nombreux facteurs interviennent.La puissance que le cycliste doit fournir dépend des forces qui s'opposent au mouvement et de la vitesse de ce mouvement.

  • FORCES RESISTANTES

- les forces parasites dues aux frottements des parties mobiles du vélo (axes des roues, du pédalier, du dérailleur Ar, de la chaine)

- les forces de frottement des pneus sur le sol plus ou moins lisse, rugueux

notepersonnellement, je me demande si, ce qu'on désigne par frottement des pneus sur le sol, ce n'est pas surtout à mettre dans la catégorie des forces de gravité : chaque petit gravillon qu'il faut "gravir" demande un effort supplémentaire et la somme de ces multi-micro efforts finit par être conséquente.

- les forces de frottement de l'air (résistance de l'air) sur le corps du cycliste et sur le vélo

http://www.piednoir.com/3.12.Frottements.pdf

- les forces dues à la gravité (le poids du cycliste, de son vélo et de tout son équipement) n'interviennent pas sur du plat. Elles consomment une puissance en montée qui dépend du poids du cycliste et de la pente de la route. Elles restituent une partie de cette puissance, en descente.

http://www.piednoir.com/3.11.Energie.pdf

On peut mesurer la puissance, précisément  avec des capteurs de pressions intégrés au boitier de pédalier, des pédales ou aux moyeux de la roue Ar :

http://www.nutri-cycles.com/dossier-materiel-et-cycles-un-capteur-de-puissance-sur-votre-velo-3-320.html

http://matsportweb.com/TRAINING/produit/powertap/powertap.html

mais aussi, moins onéreusement mais approximativement, par la mesure de sa vitesse moyenne et de la pente de la route:

Elle se traduit directement par la FORCE exercée sur les pédales et la CADENCE de PEDALAGE associée au choix du BRAQUET.

  • FORCE

Elle est fournie par les muscles, l'oxygène, les glucides et les lipides transportés par le sang. Un entrainement adapté permet de l' augmenter (séries de montées sur de grands braquets)

  • CADENCE DE PEDALAGE (VELOCITE)

Des cadences trop faibles ne sont pas conseillées. Il existe des cadences qui rendent optimale l'utilisation de sa puissance. Des sorties sur de petits braquets permettent de l'augmenter.

http://www.culturestaps.com/site_g0000bc.pdf
http://eric.nachez.free.fr/VREG/pedalage.htm
http://www.piednoir.com/4.14.Frequence%20de%20pedalage.pdf

Un pédalage "arrondi" permet de le rendre plus efficace.

http://club-velo.web.cern.ch/club-velo/Technique/pedalage.html

  •   BRAQUET

Il permet d' ajuster la cadence de pédalage à sa valeur optimale selon l'effort à fournir.

note Quelques conseils sur le choix des pédaliers et des roues libres :

http://www.piednoir.com/4.16.Braquets.pdf
http://www.cyclo-la-motte-servolex.com
http://damienvelo.over-blog.com/article-189506.html

 

 CAPACITE RESPIRATOIRE

Les poumons sont le lieu d'oxygénation du sang. La respiration joue donc un rôle important dans l'approvisionnement du sang en comburant pour les muscles.

Les poumons étant commandés par des muscles (diaphragme et intercostaux), une bonne musculation de ces muscles pourra donc être aussi un facteur intervenant dans les capacités du cycliste.

Quelques précisions sur ce site :

http://cycliste-ascensionnel.over-blog.com/article-cyclisme-et-capacite-respiratoire-113475303.html

 

 

FREQUENCE CARDIAQUE et COEUR

Sans capteur de puissance, on peut aussi suivre les variations de sa puissance en cours de sortie, d'après la lecture de sa fréquence cardiaque mais cela est propre à chacun et varie selon son stade de progression et de forme. A partir de la connaissance de sa puissance maximale, on définit des zones de travail liées à la Fréquence cardiaque afin de suivre son effort en fonction de l'objectif de la sortie et de la gestion de ses réserves. Zones de Fréquences cardiaques :

http://www.vsprint.com/training/guide/power_zones.php

La puissance est fournie par le coeur, la circulation du sang dans les muscles et les poumons.

  • le Coeur : Un entrainement adapté doit permettre au coeur de développer son volume par des sorties d'endurance à allure modérée avant d' augmenter sa force musculaire afin de pouvoir fournir l'oxygène et le carburant sans devoir battre trop rapidement.

Intervient également la gestion de ses réserves caloriques car le carburant dans le sang est fait de lipides et de glucides qui ne sont pas consommés de la même manière. La connaissance de sa fréquence cardiaque maximale et le suivi de sa fréquence cardiaque en cours de sortie, permettent de se situer dans les zones de puissances en fonction des objectifs prévus :

-zone d'endurance basse pour l'endurance avec la consommation de lipides et l'économie des glucides

-zone d'intensité moyenne pour des efforts pouvant être maintenus assez longtemps

-zone d'intensité maximale pour une forte puissance dans un temps court avec la consommation des glucides

http://www.piednoir.com/4.13.Carburants%20et%20pompe%20cardiaque.pdf

  • les Muscles : ils sont constitués de 2 sortes de fibres, les fibres rapides pour les efforts intenses et de faibles durées et les fibres lentes pour l'endurance.

http://www.piednoir.com/3.forces.html

 

ENTRAINEMENT 

extrait du site : http://fitnesscar.free.fr/rendement_energetique_de_velos.htm

" Puissance d'un homme?
PMA (puissance maximale aérobie, celle que l'on peut maintenir lors d'un effort maximal durant plus de 6mn)
j'ai remarqué en poursuivant la plupart des cyclistes "déguisés" en coureur, que la moyenne des vitesses ascensionnelles lors d'un effort les essouflant (limite endurance dure) était 700 à 800m/h et que la vitesse sur le plat était de l'ordre de 31 km/h... vu le vélo, cela correspond à des puissances PMA de l'ordre de 150 à 175watts pour 9 cyclistes sur 10, en régime d'endurance soutenue. C'est faible car ils s'entraînent mal (fréquence cardiaque trop élevée), et ne pratique pas quotidiennement! le coeur est rapide mais musclé et petit à la fois il ne peut plus acquérir de volume.
En revanche, avec une PMA de 400 à 420 watts les coureurs du tour de France tiennent des dénivelés de l'ordre de 1600 à 1700m/h (40 à 45mn pour monter les 1200m du colombier) et une vitesse sur le plat de 48km/h dans les contre la montre.
Une pratique quotidienne en endurance douce, donnant du volume au coeur permet une puissance limite de PMA= 250 watts environ, et ce jusqu'à 65 ans au moins. Et tenir 175 à 200 watts serait la puissance confortable, en endurance douce, à prendre en compte pour les besoins du vélo utilitaire de l'avenir (même un insuffisant cardiaque de 60 ans y arrive, avec "30% systole").
Une pratique assidue respectant les régimes cardiaques d'endurance, et les proportions des efforts longs modérés (70% du temps) et courts-intenses (le reste du temps) et ce dans les ages de 20 à 45 ans donne facilement une PMA de 350 watts. celle ci correspondant à la limite normale, au dessus de laquelle il faut devenir pro dans un sport et recourir à des méthodes spécifiques à la compétition"

http://www.vsprint.com/training/guide/introduction.php
http://www.vsprint.com/training/guide/training_basis.php
http://www.cyclo-la-motte-servolex.com/Accueil/fiches_techniques/fiches_techniques.htm
http://entrainement.blogs.velomagazine.fr/
http://ilpiccolodiavolo.over-blog.com/

 

noteLa puissance étant proportionnelle à la fois à la Force et à la Vélocité, un entrainement doit amener à augmenter les deux. Pour des sorties en montagne, il faut aussi y  ajouter les positions assise et en danseuse et de pas hésiter à utiliser les deux.

Avec ces 3 paramètres, on peut donc prévoir,comme le propose la revue "CycloSport" de juin 2012, ces différentes sortes d'entrainement:

  • une côte en Force (grand braquet) et Assis
  • une côte en Force et en danseuse
  • une côte en Vélocité (petit braquet) et Assis
  • une côte en Vélocité et en danseuse
  • une côte débutée en Force, Assis, et finie en Vélocité et en danseuse
  • une côte débutée en Vélocité, assis, et finie en Force et en danseuse
  • une côte débutée en Force et en danseuse, et finie en Vélocité et assis
  • une côte debutée en Vélocité et en danseuse, et finie en Force et assis

 

 

noteExemple personnel,  de l'influence de la Puissance et de l' Endurance sur la vitesse moyenne d'une sortie

 

note Quelques sites très complets sur toutes ces notions :

http://cycliste-ascensionnel.over-blog.com/tag/conseils%20entrainements/

conseils entrainement

 

http://sportech.online.fr/spfr_idx.html
http://bernard.mischler.free.fr/equacycle/
http://www.vsprint.com/
http://www.vo2cycling.fr/

 

notequelques chroniques utiles du site CYCLE SUD : Cycle sud chroniques

 


 

note quelques sélections de video:

Entraînement Pôle Espoir Cyclisme Franche-Comté et section sportive Jules Haag cyclisme France-comté
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=NY8LMS0kiVU#!

cofidis / travail de force et au seuil

cofidis
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=3LKQx16LI4Y#!

Saur-Sojasun Entrainement : résistance et endurance

saur sojasun
http://www.youtube.com/watch?NR=1&feature=endscreen&v=psH42jRSUvM

Exercices de renforcement musculaire

exercices
http://www.youtube.com/watch?NR=1&feature=endscreen&v=L2u_fA7zvB4

 

Les Champions...du dopage, dans l' Alpe d'Huez

les champions du dopage