hautes alpes

vendredi 7 juin 2013 / tour de la montagne de Céüse

   80 borne19x27 / dénivelé+1200 m / 12% max / score 8********

 

 La Saulce-Lardier-Sigoyer-la Freissinouse-la Roche des Arnauds-Veynes-st Auban d'Oze-Esparron-Barcillonnette-La Saulce

 

montagne de Céüze

 

circuit TdF

profil TdF

 profil 2 TdF

Après avoir fait le tour du Dévoluy, une autre sortie autour de la montagne voisine de Céüse. avec au programme 4 cols.

Départ en voiture de Marseille vers 6h 30 pour arriver après 170 km, vers 8h 30 à La Saulce, au pied du premier col : le col de Foureyssasse. Il fait beau, et avec déjà 16°C au départ en vélo, une tenue lègère suffit. On peut décomposer le circuit en 3-4 parties.

 1. Col de Foureyssasse (de La Saulce à Sigoyer)

Départ sur l' avenue de Marseille pour tourner à droite, 2 km plus loin sur la D19, en direction de Lardier. Pas le temps de s'échauffer, car c'est déjà le début de la montée du col: 7 km d'une route au tracé très agréable, verdoyante. Le début est facile puis la pente augmente (9% max) dans la deuxième moitié, jusqu' au col. Avec un dénivelé de 440 m , le % moyen est de 6.3%.

 

R13_18_Foureyssasse

 

002_col de Foureyssasse

 003_col de Foureyssasse

005_col de Foureyssasse

006_col de Foureyssasse

 007_col de Foureyssasse

 008_col de Foureyssasse

 011_col de Foureyssasse

 013_col de Foureyssasse

 015_col de Foureyssasse

 016_col de Foureyssasse

 019_col de Foureyssasse

 017_col de Foureyssasse

021_col de Foureyssasse"la montagne de Céüse"

 

022_col de Foureyssasse

et quelques photos prises quelques jours après, aimablement copiées-collées de

Michel et son album

sigoyer (1)    sigoyer (2)

 sigoyer (14)    sigoyer (15)

 

 

 2. Sigoyer-La Roche des Arnauds-Veynes

Je descends jusqu' au lac de Pelleautier, puis la Freissinouse, et je rejoins la D994, à st André. A la Roche des Arnauds, direction Veynes : 12 km de ligne droite plate : je pourrais me prendre pour un "pro" : le compteur indique parfois 45 km/h. Sauf que les cyclistes que je croise en sens inverse n'ont pas l'air aussi à l'aise. Un autre coup d'oeil sur le % du compteur pour m'apercevoir qu'il indique -1 ou -2% ! Effectivement, on est dans le sens du cours descendant du "Petit Buech". Les "pro" rouleraient alors à 60 !

 

023_Sigoyer-Roche des Arnauds

024_Sigoyer-Roche des Arnauds

025_Sigoyer-Roche des Arnauds

028_Sigoyer-Roche des Arnauds

030_Sigoyer-Roche des Arnauds

 031_Sigoyer-Roche des Arnauds

 
038_roche des arnauds-veynes

 036_roche des aranuds-veynes

Le 8 mai, j'avais pris la direction de Montmaur, pour faire le tour du Dévoluy. Mais aujourd'hui, c'est vers Veynes, jusqu'à ce rond point, pour aller à gauche sur la D48, vers st Auban d'Oze. 

040_Veynes

 

3.les cols de Bachassette et des Verniers

 

cols Bachassette et Verniers

 

 Deux petits cols, qui se suivent, avec pour chacun , une deuxième  partie assez raide (8-11%), heureusement sur une distance pas trop grande (1-2 km).

Le paysage est assez sauvage, accentué par les roches grises, granuleuses, feuilletées

041_cols Bachassette-Verniers

 

 042_cols Bachassette-Verniers

"le petit Buech"

 

045_cols Bachassette-Verniers

ici, à gauche, pour le col de La Bachassette et st Auban d'Oze.

 

046_cols Bachassette-Verniers

 049_cols Bachassette-Verniers

 050_cols Bachassette-Verniers

051_cols Bachassette-Verniers

052_cols Bachassette-Verniers

054_cols Bachassette-Verniers

Les routes sont étroites, avec quelques bifurcations non repérées lors de la préparation de la sortie. Mais dans cette portion de circuit, on peut, en cas de doute, suivre les petites flèches vertes

flèche verte

qui balisent le circuit des "Villages Perchés"

055_cols Bachassette-Verniers

toujours vers st Auban d'Oze, la flèche verte et le col des Verniers

 

056_cols Bachassette-Verniers

060_cols Bachassette-Verniers

061_cols Bachassette-Verniers

062_cols Bachassette-Verniers

064_cols Bachassette-Verniers

068_cols Bachassette-Verniers

 070b_col d'Espréaux

  ici, à droite, la flèche verte, vers le col d'Espréaux et Barcillonnette

 

4.col d'Espréaux

 

col d'Espréaux

 

7 km de montée et 220 m de dénivelé. Après les 2 premiers km à 2-3%, suivent 2 autres à 5-7% pour terminer en douceur de 6 à 3%.

Un col dans un environnement très sauvage, en surplomb, parfois important,  du torrent. La nature feuilletée des roches, les rend très friables: de nombreux débris se retrouvent sur la route. On a plutôt tendance à rouler à gauche, pour les éviter. Il ne doit pas être conseillé de faire cette route en descente, à moins de rouler à la même vitesse qu'en montée. Quand on se demande comment les montagnes peuvent disparaitre, l'érosion est ici bien visible, et rapide. On pourrait même craindre d' être là au mauvais moment. Dommage, car j'ai bien aimé ce col, peut-être, même,à cause de cette singularité

La descente, même s'il n'y avait plus ce risque de chutes de débris de roches, le revêtement parfois gravilloneux, n'était pas tout à fait propice à se livrer. Mais j'ai trouvé très agréable, son tracé varié, en courbes, épingles, droits.

 

071_col d'Espréaux

072_col d'Espréaux

 074_col d'Espréaux

 075_col d'Espréaux

 078_col d'Espréaux

 080_col d'Espréaux

 081_col d'Espréaux

089_col d'Espréaux

 082_col d'Espréaux

 084_col d'Espréaux

087_col d'Espréaux

088_col d'Espréaux

091_col d'Espréaux

092_col d'Espréaux

094_col d'Espréaux

097_col d'Espréaux

100_col d'Espréaux

102_col d'Espréaux

105_col d'Espréaux

 106_col d'Espréaux

 107_col d'Espréaux

 108_col d'Espréaux

J'avais prévu de revenir à La Saulce, en retrouvant Lardier, pour finir en descendant le joli début du col de Foureyssasse.

Mais, dans Barcillonnette, j'ai manqué la D420 à gauche, qui menait à Vitrolle, puis à  Lardier. Je me suis donc retrouvé directement sur la D1085 et non sur l' avenue de Marseille du départ. Un passage sous l'autoroute, me ramena dans le village.

  109_col d'Espréaux


Diaporama

album_1