Var

lundi 7 janvier 2013 / Les Maures

   108 borne19x27 / dénivelé+1520 m /  10% max / score 9

 Gonfaron - Collobrières - col des Fourches - Col de Gratteloup - Col de Landon - Cogolin - La Garde Freinet - Les Mayons -Gonfaron

 

circuit TDF

profil 1 TDF

profil 2 TDF

 


 

En attendant des jours moins froids, pour faire quelques balades vers les Alpes ou la Drome, une sortie au dessus de ces villes synonymes de soleil et de vacances comme Bormes les MImosas, le Lavandou, Cavalaire, Ramatuelle, st Tropez.

Dans les Maures, au relief très tourmenté et vallonné, il y a ici aussi des cols, et même s'ils ne sont pas très hauts, leur succession finit par donner des dénivelés et des déclivités conséquent-e-s.

Depuis Marseille, 85 km en auto, pour arriver à  Gonfaron, en passant par st Zacharie, Brignoles, Flassans.

La météo annoncée était bonne, mais le départ depuis Gonfaron, s'est fait avec une température de 6°C et une  épaisse couche de brume. A la bifurcation de la  sortie, prendre celle de droite Collobrières (D39). A gauche (D75), ce sera celle du retour par les Mayons.

 

01-sortie de Gonfaron

 

Mais pas le temps de s'échauffer, car 3-4 km après, c'était l'attaque du premier col :

  • le col des Fourches : 6.5 km pour un dénivelé de 374m soit une déclivité moyenne de 5.7% avec des passages à 8%max

Jolie montée sinueuse dans les chênes. La pente déjà assez marquée est rendue un peu plus difficile par le revêtement granuleux de la route. On peut remarquer alors l'influence de la résistance au roulement sur l'effort à exercer.

La descente sur cette route granuleuse et étroite est également jolie mais  elle est à  prendre dans ces conditions, avec précaution.

 02_col des Fourches

 

04_col des Fourches

 

Elle suit la vallon du Réal Collobrier pour déboucher sur Collobrières au km 23.

 10_Collobrières

11_Collobrières

12_Collobrières

13_Collobrières

14_Collobrières

 

On est alors sur la D14 qu'on laisse ici pour la D41 pour l'entame du 2° col.

20_col de Babaou

 

  • Col de Babaou : 5.8 km pour un dénivelé de 263 m soit une déclivité moyenne de 4.5% avec des passages à 7%max

Un col un peu plus facile que le précédent, toujours dans un environnement de forêt mais surtout très roulant grace à un très bon revêtement.

note Sauf que pour moi, à mi-parcours, mon pédalier s'est mis à tourner à vide. J'avais quelque peu avant, entendu de petits craquements dans la transmission avec des sauts de pignons : une observation de la chaine ne m'avait pas paru significative. Erreur, car ma chaine était maintenant, allongée de tout son long, quelques mètres derrière. Heureusement que le maillon qui avait laché, ne s'était pas bloqué dans le dérailleur: il n'y avait pas de dégats co-latéraux. Je ne me suis pas trop inquiété, car cela m'était déjà arrivé, avec plus de dégats: je pars toujours avec un dérive chaine et après quelques précautions pour ne pas sortir complètement l'axe du maillon, et 30 min de réparation, j'ai repris l'ascension en ayant quand même, par la suite, peur que d'autres maillons en aient eux aussi, assez de tourner, tourner, tourner...Les démontages, ajustements de longueur, remontages de la chaine lors de mes changements de cassette et de pédaliers, n'ont pas du la renforcer. Une nouvelle chaine sera bien nécessaire pour les prochaines sorties.

 

21_col de Babaou

22_col de Babaou

24_col de Babaou

Avec ce très bon revêtement, la descente et les paysages ont été agréables...

25_col de Babaou

 

26_col de Babaou

 29_col de Babaou

 31_col de Babaou

32_col de Babaou

33_col de Babaou

34_col de Babaou

 35_au col de Gratteloup

 

...jusqu'au col de Gratteloup (au km 38) de la D98, que l'on ne fait que traverser pour rester sur la D41 et aller vers Bormes les Mimosas  et le col de Landon. Attention, la route forestière des crêtes et le col de Landon ne sont pas signalés : elle est à 2-3 km après la traversée du col de Gratteloup, à cette bifurcation, au col du Caguo Ven :

40_vers le col du Landon  41_vers le col du Landon

 

  • col de Landon : 3.8 km pour un dénivelé de 135 m soit une déclivité moyenne de 3.6% avec 6%max

42_col du Landon

43_col du Landon

44_col du Landon

45_col du Landon

46_au col du Landon

le col de Landon au km 45

 

  • Route des Crêtes : environ 11 km vallonnés (déclivité de -3 à +5%)avec le col de Barral

 

50_route des crêtes

 52_route des crêtes

54_route des crêtes

55_route des crêtes

mimosa(2)

 56_route des crêtes

58_route des crêtes

puis 11 km d'une belle descente* avec au passage, le col de Canadel, jusqu' à La Mole, qu'on laisse sur la gauche pour aller par 10 km de plat à Cogolin (au km 75). 

*Avec le plaisir qu'elle me proposait, qu'elle me procurait, je n'ai pas voulu l'interrompre pour prendre des photos!

 

  •  La Garde Freinet : 6.9 km pour un dénivelé de 309 m soit une déclivité moyenne de 4.5% avec 10%max.

Pour éviter Grimaud, j'avais repèré, à la sortie de Cogolin, la D48 vers Collobrières. Puis 5 km plus loin, j'ai laissé Collobrières (D14) pour La Garde Freinet  (D2048).

notepour ceux d'entre vous, qui en auraient les capacités, un retour par Collobrières par la D14 vous permettrait d'ajouter à votre tableau de chasse aux cols, les cols du Périer,de Taillude, de Boulin puis depuis Collobrières pour rejoindre Gonfaron, le col des Fourches dans l'autre sens. Votre circuit ferait alors 120 km et +2100 m . Vous auriez ainsi fait tous les cols de cette zone.

Comme ce n'est pas mon cas, j'ai laissé ces 4 cols, pour la seule montée à La Garde Freinet.

 

60b_vers la Garde Freinet (Copier)

 61_vers la Garde Freinet

J'avais évité Grimaud en échange d'un raidard de 1 km à 8-10%! Avec les 80 km et les +1200 m déjà dans les jambes, je me suis économisé pour le reste du circuit, en utilisant mon braquet de secours 22/23 ! 

On retrouve ensuite les 6 derniers km à 3-4-5% d'une belle route (D558) avec une voie cycle, pour arriver à La Garde Freinet (au km 87).

62_vers la Garde Freinet

63_la Garde Freinet

 

  •  retour à Gonfaron par les Mayons : 

A la Garde Freinet, on bascule avec  la D558 vers Le Luc par 8 km d'une autre aussi belle descente, jusqu' à la bifurcation à gauche sur la D75, pour rejoindre  Gonfaron, par 12 km d'une route en faux plats dans l'ensemble légèrement montants. On longe alors sur la droite, la "Réserve Naturelle Nationale de la Plaine des Maures".

70_retour vers Gonfaron

 72_retour vers Gonfaron

 Le cheval semble, dans cette région, être aussi un moyen très utilisé pour des randonnées. Ma route a souvent été jalonnée par des panneaux signalant des traversées de pistes équestres.

 

Diaporama

album_1

 

 Un circuit dépaysant, par rapport à ceux de la région de Marseille, quant à l'aspect et la couleur des roches, la flore (chênes verts, chataigniers) et sa densité...

Cette différence remonte aux origines lointaines de l'évolution de la Terre:

noteGéologie des Maures

 La formation du massif serait due à la collision de 2 continents (la Laurasia et le Gondwana),  au cours de l'ère primaire (avant -300 Ma) pour n'en former qu'un seul : la Pangée. Il correspond au plissement hercynien qui a également formé les socles du Massif Armoricain, du Massif Central, des Ardennes, des Vosges, du Mercantour, de la Corse, encore attachée au Massif des Maures. Ils font partie des Montagnes Anciennes. Formés de roches métamorphiques (gneiss, schistes, granites...), celui des Maures constitue la Provence cristalline.

Ce continent s'est ensuite disloqué jusqu'à nos jours et continue de se modifier, pour former ceux que nous connaissons.

Au cours de ces quelques 300 Ma de dérive des continents, le socle des Maures, a connu pas mal d' agressions, avec notamment, la Corse et la Sardaigne qui se séparent de lui, une mer à la place des Alpes (non encore formées) au fond de laquelle se déposent des sédiments calcaires, que l'on retrouve maintenant dans le reste de la Provence, avec le soulèvement de ce fond marin.



 roches de la ste Baume             roches des Maures

 la Provence Calcaire sédimentaire                       la Provence Cristalline métamorphique

 (ste Baume)                                                           (les Maures)

 

quelques sites pour plus de détails sur cette géologie :

http://www.cafnice.org/cafbase/geologie.php

http://fr.wikipedia.org/wiki/Massif_des_Maures

http://massif-des-maures.travelblog.fr/r15317/GEOLOGIE/